Molenzorg
Anderlecht, Brussels Hoofdstedelijk Gewest
<p>Luizenmolen - II</p>
Foto: Robert Diederich, 2011
Naam

Luizenmolen - II

Ligging Vlindersstraat
1070 Anderlecht

50° 49' 56.21" N  4° 16' 0.76" E 


toon op kaart
Eigenaar vzw Luizenmolen
Gebouwd 1996
Type Staakmolen met open voet
Functie Korenmolen
Kenmerken Het voorwiel is een armwiel
Gevlucht/Rad Gelast, 24 meter
Inrichting 2 koppels maalstenen (kunststenen, diameter 140 cm)
Toestand Maalvaardig
Bescherming M: monument,
08.02.2007
Molenaar Eric Diederich, Anderlecht (tel. 02 5204359, e-mail: ediederich@gmail.com), Jean-Claude Jacques, Mohamed El Harchi, Willy Stas
Openingstijden Elke 2e en 4e zondag van de maand, 14-17 u. en op afspraak voor groepen. Per persoon: € 2,50; onder 12 jaar: gratis.
Internet bron

Luizenmolen - II

Beschrijving / geschiedenis

De vzw Luizenmolen - Anderlecht (zetel: Voorstraat 21, B1, 1070 Anderlecht) liet aan de Vlindersstraat, op de grans met Dilbeek-Itterbeek, een volledig nieuwe standerdmolen bouwen, ter vervanging van de Luizenmolen uit 1862 van de familie Paridaen die begin februari 1955, na jarenlang verval, werd gesloopt. Deze molen stond al stil sinds 1928.

De molenbouwers Peel uit Gistel plaatsten het gebint op 5 december 1996, de nieuwe molenkast (5,45 meter diep, 3,90 meter breed) in mei 1998 en de nieuwe gelaste stalen roeden (24 meter lang) op 20 mei 1999. Net zoals bij de vorige Luizenmolen, is het voorwiel op de molenas uitgevoerd als een armwiel. De feestelijke inhuldiging gebeurde op 29 mei 1999.

Bij besluit van de Brusselse Hoofdstedelijke Regering van 8 februari 2007 werd beschermd als monument de totaliteit van de Luizenmolen, gelegen Vlindersstraat, te Anderlecht, vanwege zijn historische, esthetische en volkskundige waarde. Het goed is bekend ten kadaster te Anderlecht, sectie G, perceel nr. 106v. (Belgisch Staatsblad, 20/3/2007).

Af en toe gebeuren er onderhoudswerken:
- in 2009 door Molenbouw 't Gebinte bvba (Johan De Punt) uit Erpe-Mere. De molenkast was vezakt en de trap sleepte tegen de grond bij het kruien.
- in 2013 door Boers & Peusens bvba uit Merelbeke. Enkele teerlingblokken waren sterk verweerd en werden vervangen door nieuwe teerlingblokken in eik. Eén van de kruisplaten werd verschoven tijdens een storm en werd opnieuw haaks op de andere kruisplaat geplaatst. Daarnaast voerden ze nog enkele kleine werkzaamheden uit.

De eerste vrijwillige molenaars waren Jan Delcour, Eric Diederich (opleiding gevolgd bij Jan Delcour) en Bruno Steinrück (opleiding gevolgd in "Le Cat Sauvage" te Ellezelles). In 2011 bleef nog enkel Eric Diederich over, maar hij wordt vanaf 2013 bijgestaan door Mohamed El Harchi en Willy Stas.

Op zaterdag 1 oktober 2016 kreeg de molen op de site van de Tombeekmolen in Overijse het kenteken “Actieve Molen 2016” uitgereikt. Deze nominatie gebeurde door het Molenforum Vlaanderen vzw (www. molenforumvlaanderen.be)  op basis van de volgende criteria: de molen als gebouw (uitzicht, toestand), de werking als molen (draaien en malen) & de inzet van de molenaar, de toeristische ontsluiting en de gelegenheidsactiviteiten.

Zie ook: Anderlecht, Luizenmolen - I

Lieven DENEWET

<p>Luizenmolen - II</p>

Foto: Robert Diederich, 2011

<p>Luizenmolen - II</p>

Foto: Frans Van Bruaene, Laakdal, 22.06.2014

<p>Luizenmolen - II</p>

De inhuldiging. Foto: Robert Van Ryckeghem, 29.05.1999.

<p>Luizenmolen - II</p>

Foto: Aimé Smeyers, Alsemberg

<p>Luizenmolen - II</p>

De molenvoet. Foto Aimé Smeyers, 24.04.1997

Bijlagen

"Raar maar waar: er draait een molen in Brussel", in: Het Belang van Limburg, 15.06.2009.
De Luizenmolen in Anderlecht bestaat tien jaar en dat werd afgelopen weekend uitgebreid gevierd. De molen is de enige nog werkende in het Brussels Gewest.

Alain Gérard, "La reconstruction d'ailes didactiques. Bruxelles", Le Soir, 22.09.1999.
Depuis belle lurette, leurs silhouettes de tours un peu folles, tournées aux quatre vents, ont disparu de l'horizon bruxellois. Et pourtant, à l'aube du XX e siècle, les moulins à vent étaient encore légion à fendre fièrement l'air pour mieux moudre à tour d'aile.
De ce passé glorieux, en Région bruxelloise, il ne reste guère que l'un ou l'autre témoignage. En fait, il en subsiste exactement deux, si l'on excepte le moulin en pierre d'Evere (1841), amputé de ses ailes et devenu musée de la vie locale.
C'est à Anderlecht, sur les hauteurs de Neerpede, que se dresse, altier, le Luizenmolen. L'ancêtre de celui que l'on appelle en français le «moulin aux poux» fut construit en 1862. Face à la concurrence des meuneries mécanisées, il cessa ses activités en 1928. Par la suite, plusieurs projets de réaménagement capotèrent à cause de la guerre. En 1955, dans l'indifférence générale, le moulin fut démoli. Il faudra attendre 1999, et compter sur l'acharnement d'un petit groupe de passionnés, pour revoir à nouveau les ailes du Luizenmolen conter fleurette à Eole.
Sept années furent nécessaires pour réunir 12 millions et rebâtir le nouvel édifice. Le résultat vaut son pesant de farine. Copie conforme de l'ancien, ce moulin en bois s'élève à 14 mètres du sol. Les ailes, d'une envergure de 24 mètres, actionnent deux meules pesant chacune 800 kg! L'ensemble pivote sur un axe central pour capter au mieux le vent. A l'intérieur, un meunier diplômé refait les gestes ancestraux devant les yeux émerveillés des visiteurs en culottes courtes.

Nicolas Vuille, "Les Don Suichotte de nos moulins. Le Luizenmolen bien connu des vieux Anderlechtois va être reconstruit", Le Soir, 04.05.1993.
Le Luizenmolen, avant sa destruction à la fin des années quarante, était un but de promenade pour les Anderlechtois. Nombre d'artistes locaux l'ont couché sur leur toile ou l'ont photographié. Comme la collégiale Saint-Pierre et Saint-Guidon, la maison d'Érasme, le Béguinage ou Neerpede, il fait partie du patrimoine communal. Son nom, qui signifie en néerlandais «moulin à poux», provient fort probablement de l'ancien nom de la rue où il était situé: la Luizenstraat, comme l'indiquent certains plans.
Ils veulent le faire revivre
- Il a fallu le détruire parce qu'il tombait en décomposition, raconte Éric Tomas qui préside l'association «Luizenmolen-Anderlecht». C'est bien dommage, évidemment, mais il était trop tard pour le rénover à ce moment-là. Dans les années trente, les ailes ont arrêté de tourner, puis l'axe du moulin s'est écroulé. Il a ensuite perdu ses ailes avant de commencer à pencher.
L'association a recueilli dans un premier temps une grande masse de renseignements sur le moulin. Des témoignages, même lointains, ont été recueillis, des photos et films amateurs, divers documents qui permettent de retracer son histoire et ses diverses évolutions. Ils seront présentés tout prochainement lors d'une exposition.
- Très rapidement, nous en sommes arrivés à la seconde phase, c'est-à-dire le projet de reconstruire le Luizenmolen, poursuit Éric Tomas. De nombreuses personnes nous ont demandé quand on allait commencer les travaux! Mais on ne disposait même pas des plans du moulin.
Une ASBL néerlandophone, «Levende molens», spécialisée dans la «molinologie», a été contactée. Un architecte a commencé à dresser les plans du Luizenmolen sur base des documents rassemblés.
Aujourd'hui, il ne reste plus qu'à le remettre sur pied.
- Nous allons le reconstruire une trentaine de mètres plus loin que son emplacement original, toujours dans la rue des Papillons, précise Éric Tomas. En fait la commune n'est propriétaire que de la butte sur laquelle se trouvait le moulin. Tout le terrain qui l'entoure appartient à l'ancienne ferme. Le public ne pourrait donc pas y accéder, ce qui serait bien dommage.
Les travaux pour 1994
Comme la commune dispose d'un terrain une trentaine de mètres plus loin, Éric Tomas propose d'y implanter le Luizenmolen.
- Les puristes vont peut-être crier, mais il faut savoir que les moulins étaient souvent déplacés, commente-t-il. On les changeait de place pour avoir une meilleure orientation au vent. Le Luizenmolen, installé dans les années 1870-1880, avait déjà été déplacé de quelques dizaines de mètres dans le passé.
Les travaux pour ériger le Luizenmolen devraient prendre du temps.
- Au début, je pensais m'adresser à une équipe hollandaise, poursuit le président de l'association «Luizenmolen-Anderlecht». Mais en fait, les moulins à vent pour moudre le grain sont plutôt une spécialité belge et plus particulièrement des Flandres - aux Pays-Bas, les moulins servaient à pomper l'eau. La construction du Luizenmolen pourra durer deux ans, car on n'érige pas un moulin comme n'importe quel bâtiment. Tout se fabrique sur place et seule une petite équipe de deux ou trois spécialistes travaille. Ils utilisent des techniques de compagnons-charpentiers.
Le moulin ne sera pas qu'un objet de décoration planté au milieu d'un beau paysage. Il devra également pouvoir fonctionner. Les enfants des écoles pourront le voir moudre le grain, comme au siècle passé. Le folklore rejoindra ainsi des buts pédagogiques.
Éric Tomas pense que les travaux de fondation, l'installation de la butte, commenceront en 1994. Les vieux Anderlechtois retrouveront dans un avenir proche le moulin de leur enfance.

Sylvie Lahy, "Anderlecht a la nostalgie de son ancien moulin. Nouveau souffle pour le Luizenmolen?", Le Soir, 27.05.1992.
Les Anderlechtois attentifs à leur patrimoine local s'en souviennent encore. Jusqu'il y a quelques années, leur commune était une des dernières, en région bruxelloise, à encore posséder un moulin à vent. Il était situé rue des Poux, rebaptisée plus joyeusement par la suite rue des Papillons. Mais le moulin du Luizenmolen, comme on le nommait, était en mauvais état depuis des lustres.
Ce moulin, en bois et orientable en fonction des vents, a connu bien des tempêtes (et quelques attentions aussi) avant d'être abattu en 1955. Ainsi, érigé en 1862 par un cultivateur sur le plateau de Scherdemael, son cachet particulier l'avait promu au rang des thèmes privilégiés par les peintres locaux.
En 1928 pourtant, vu sa dégradation et les progrès techniques, on y avait stoppé toute activité. Cela n'empêcha pas la Commission royale des monuments et des sites de remarquer l'ouvrage l'année suivante. À la même époque, les élus communaux avaient imaginé un projet d'aménagement du site. Il prévoyait de conserver le moulin et de le mettre en valeur par un nouveau tracé de voiries. Mais suite aux problèmes engendrés par la Deuxième Guerre mondiale, ce projet s'envola.
À la surprise générale, en 1942, le Luizenmolen bénéficia cependant d'un arrêté de classement. Mais six ans plus tard, il perdit ses ailes et, en 1954, son escalier. La décision de déclassement du moulin et sa démolition (en 1955) ont alors rapidement clôturé le dossier.
Aujourd'hui, on trouve encore quelques traces de ce Luizenmolen. Un «molenberg» d'abord qui marque emplacement de l'ancien édifice. Ensuite, une jolie fermette actuellement transformée en habitation.
Alors, le moulin anderlechtois va-t-il être reconstruit sur son ancienne butte? On n'en sait rien encore, mais une ASBL est née pour relever le défi à l'initiative d'Éric Tomas, Don Quichotte anderlechtois, député et conseiller communal.
- Nous avons pour but, explique-t-il, de collecter tous les documents relatifs au moulin, d'informer le public, d'organiser des manifestations visant à faire connaître cette ancienne particularité de la commune et enfin, de reconstruire un moulin semblable à celui qui a été démoli.
Nous nous baserons sur les documents récoltés pour faire redessiner les plans du Luizenmolen. Ensuite, nous rechercherons les fonds nécessaires à la réalisation de notre projet. Nous lancerons une souscription auprès du public et nous aurons recours au sponsoring privé.
Les documents relatifs au Luizenmolen peuvent être déposés au 146, boulevard Sylvain Dupuis.
Renseignements: 02/520.78.56.

Herman Ricour, "Luizenmolen. De laatste maalvaardige", Het Nieuwsblad, 30.07.2011
Anderlecht - In de Vlinderstraat in Anderlecht bevindt zich de laatste windmolen van het hele gewest waar nog echt gemalen kan worden.
De huidige Luizenmolen is de identieke kopie van een molen die op bijna dezelfde plek werd gebouwd in 1864 en afgebroken is in 1950.
Ene architect Piron tekende hem op vraag van de vzw Luizenmolen-Anderlecht, die er sinds 1999 een didactisch en pedagogisch centrum beheert waar kennis kan worden gemaakt met het beroep van molenaar. Tussen de 16de eeuw en de 20ste eeuw hebben er een dertigtal windmolens bestaan in het Brussels gewest.

AMG, "Anderlecht. QR-codes om gemeente te leren kennen", Het Laatste Nieuws, 01.10.2015.
In Anderlecht werden 27 panelen met QR-codes geplaatst op interessante plaatsen in de gemeente. Door de codes te scannen met hun smartphone kunnen wandelaars het Anderlechtse erfgoed beter leren kennen. Naast de vele musea is Anderlecht rijk aan architectuur, groene ruimten en muurschilderingen. Dankzij de QR-codes, die zichtbaar op of naast een trekpleister werden aangebracht, komt de bezoeker meer te weten over de plaats of het voorwerp in kwestie. Het project wordt geleid door de dienst Toerisme en gebeurt in samenwerking met de Informatiecel en de dienst Gemeente-Infrastructuur. Het nodigt wandelaars uit om de geschiedenis van bijzondere plaatsen of symbolische monumenten te leren kennen, zoals de Collegiale Sint-Pieter-en-Guido, het gemeentehuis, de Slachthuizen en de Luizenmolen. (AMG)

Literatuur

R. Lemaire, "In de kijker: de Luizenmolen", De Swaene, Genootschap voor Heemkunde - Anderlecht, I, 1978, nr. 1 (febr.)
X. Jacobs, "Le Luizenmolen où en est-on", in: "Anderlechtensia", Anderlecht, Geschied- en Heemkundige Kring van Anderlecht, 89, 1998, p. 21-26;
Jan Delcour, "De wedergeboorte van de Luizenmolen te Anderlecht", in: Molenecho's, XXV, 1997, nr. 2, p. 66-74;
J. Delcour, "De oprichting van de Luizenmolen in Anderlecht", in: Molenecho's, XXVI, 1998, nr. 2, p. 61-62;
Jan Delcour, "De Luizenmolen van Anderlecht ingewijd", in: Levende Molens, 21ste jg., juni 1999, p. 67-68.
Robert Van Ryckeghem, "De Luizenmolen van Anderlecht ingedraaid", in: Molenecho's, XXVII, 1999, nr. 2, p. 94-95;
Jan Delcour & Lieven Denewet, "Plannen en bestek van Alfred Ronse voor de Luizenmolen te Anderlecht (1941)", in: Molenecho's, XXVIII, 2000, nr. 1, p. 23-40; XXIX, 2001, nr. 1, p. 37-49; XXIX, 2001, nr. 2, p. 104-105;
Paul Bauters & Marc Villeirs, "Les moulins à eau et à vent de Woluwe-Saint-Lambert et de la région bruxelloise. Histoire et technologie / Water- en windmolens van Sint-Lambrechts-Woluwe en van het Brussels gewest. Geschiedenis en techniek", Woluwe-Saint-Lambert/Sint-Lambrechts-Woluwe, 1996 (Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert, cahier n° 2 / Gemeentelijk museum van Sint-Lambrechts-Woluwe, tijdingen n° 2);
Jean Van Audenhove, "Les Moulins d'Anderlecht", Anderlecht, Anderlectensia, 2001, 185 p.;
Jean Van Audenhove, "De Luizenmolen van Anderlecht - Le Luizenmolen d'Anderlecht", s.l.n.d., 16 p., ill.
G. Van den Berghe, "Anderlecht door de tijden heen", Brussel, 1938;
G. Abeels, "Anderlecht in oude prentkaarten", Zaltbommel, 1972;
J. Josée, "De Luizenmolen te Anderlecht", in: De Brabantse Folklore, XX, 1940-1948, p. 250-251;
J. Van Overstraeten, "De molens van Anderlecht", in: Toerisme, XXIII, 1944, p. 122-123;
J. Versou, "Anderlecht. De Luizenmolen", in: Natuur- en Stedenschoon, XVII, 1938, p. 113-115;
M.A. Duwaerts e.a., "De molens in Brabant", Brussel, Dienst voor Geschiedkundige en Folkloristische Opzoekingen van de Provincie Brabant, 1961;
Herman Holemans, "Kadastergegevens: 1835-1980. Brabantse wind- en watermolens. Deel 1: arrondissement Brussel-Hoofdstad", Kinrooi, Studiekring 'Ons Molenheem", 1989;
J. Spruyt, "Luizenmolen van Anderlecht: een molinologisch en landschappelijk juweel", in: Natuur- en Stedenschoon, LXVIII, 1999, nr. 5, p. 15-17;
J. Van Audenhove, "La reconstruction du Luizenmolen", in: Anderlechtensia (Anderlecht, Geschied- en Heemkundige Kring van Anderlecht), LXXXIII, 1997, p. 3-6.
Jan Lanckmans, "Anderlecht - Beelden van weleer", s.l., Het Streekboek, 1993, 96 p., geïll. + kaart
Luizenmolen - News, Bulletin (paraît deux fois l'an) - Tijdschrift (verschijnt twee keer per jaar), Edité par l'asbl Luizenmolen-Anderlecht - Uitgegeven door de vzw Luizenmolen-Anderlecht, n°1 februari - février 2001.
Nouvelles du Luizenmolen / Nieuws van de Luizenmolen.
Liebig-prenten: Reeks Windmolens in België, 1. Molen te Itterbeek, s.l., s.d.

Persberichten
"Raar maar waar: er draait een molen in Brussel", in: Het Belang van Limburg, 15.06.2009.
Alain Gérard, "La reconstruction d'ailes didactiques. Bruxelles", Le Soir, 22.09.1999.
Nicolas Vuille, "Les Don Suichotte de nos moulins. Le Luizenmolen bien connu des vieux Anderlechtois va être reconstruit", Le Soir, 04.05.1993.
Sylvie Lahy, "Anderlecht a la nostalgie de son ancien moulin. Nouveau souffle pour le Luizenmolen?", Le Soir, 27.05.1992.
Herman Ricour, "Luizenmolen. De laatste maalvaardige", Het Nieuwsblad, 30.07.2011.
AMG, "Anderlecht. QR-codes om gemeente te leren kennen", Het Laatste Nieuws, 01.10.2015.


Laatst bijgewerkt: dinsdag 13 september 2016
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens