Molenzorg
Cherain (Gouvy), Luxemburg
<p>Moulin de Cherain</p>
Foto: Freddy Van Wonterghem, aug. 2007
Naam

Moulin de Cherain

Ligging Cherain
6673 Cherain (Gouvy)

400 meter ten ZW van de kerk


toon op kaart
Geo positie 50.179543, 5.862146
Eigenaar Privaat
Gebouwd voor 1564
Type Bovenslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Ook elektriciteitsopwekking
Gevlucht/Rad Ingebouwd metalen bovenslagrad, diameter 4,50 m, breedte 1,23 m
Inrichting 4 steenkoppels, schudzeef, buil
Toestand Maalvaardig
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Benoit Toussaint & Séverine Schmit, Limerlé
Openingstijden Op afspraak, tel. 080 51 19 46, e-mail: peripleenlademeure @ yahoo.fr (Périple en la Demeure asbl, Limerlé)

Beschrijving / geschiedenis

Non loin de l’église, à la sortie du village, à gauche en direction d’Houffalize, le moulin de Cherain présente sa masse basse et trapue, flanquée d’une bâtisse carrée constituant le corps de logis, pus récent. Le moulin de Cherain était l’un des quatre moulins banaux (avec ceux de Houffalize, Les Tailles et Montleban) appartenant au seigneur de Houffalize et dans lesquels les habitants avaient obligation de faire moudre leur grain. Son existence est déjà attestée par un record daté de 1564. L’imposante roue à aubes métallique est toujours visible à droite du bâtiment, sous appentis. Les flots limpides de “l’eau de Cherain” coulent toujours dans le bief qui alimentait la roue en passant sous la chaussée.

En 1613, les seigneurs de Houffalize donnent bail à “Jean Jacques de Lomrey, le moulin et huyssinne de Cherain, pour un terme de 6 ans, moyennant le payement annuel de six livres de gingembre et quatre de poivre, deux livres de cire, douze florins, douze chapons et un demi-muid de farine d’avoine, et trente-deux muids de soie (seigle), mesures de Houffalize”.

Le moulin fut en activité tout au long du 19e siècle. En 1916, on lui ajouta une seconde roue afin de produire de l’électricité. Il a cessé de fonctionner définitivement en 1971. De souvenir familial, la mécanique disposée sur trois niveaux et encore en place, date de la seconde moitié du 19e siècle et proviendrait d’un moulin du sud de la province de Namur. Dans des gravats, au pied du mur postérieur du moulin, on a retrouvé deux pièces de monnaie, l’une à l’effigie de Louis XV, l’autre à l’effigie de Louis XVI, datée de 1785.

A l’écart de la grand route, isolé dans un pâturage, petit ensemble de deux volumes en moellons autrefois blanchis. A droite, moulin trapu mais large, d’origine plus ancienne, apparemment du XVIIème siècle, à trois baies sous le pignon d’entrée ; sur le côté droit, roue à aubes sous le prolongement de la bâtière de fibrociment. Auvent en bâtière d’ardoises surplombant largement l’entrée surélevée vers 1960. Bâtière à croupette de chèrbins.
A gauche, logis élancé du XIXème, à deux niveaux, aux baies remaniées sur les faces latérales. Toiture de chèrbins à deux croupes.

L’asbl « Périple en la Demeure » est active depuis 2000 et développe, entre autres, des projets liés à l’environnement, à l’agriculture, à l’autonomie alimentaire, au maraîchage, aux circuits courts, à la production locale. Elle dispose entre autres de bâtiments agricoles, de terrains de culture et d’élevage, d’un four à pain, d’une micro-épicerie, d’un rucher, d’une fromagerie. Y gambadent, paissent et picorent, âne, vache et veaux, poules, moutons, chèvres. Ces lieux sont fréquentés par les usagers de l’asbl, les élèves de l’école « Pédagogie Nomade », les visiteurs occasionnels, les amis de passage, etc…

Pourquoi une nouvelle activité, sous la forme de la restauration et de l’utilisation du moulin de Cherain ?
Motif patrimonial : un bâtiment remarquable, abritant une machinerie jadis vitale, rouage de l’économie locale traditionnelle, mérite des soins particuliers, en tant que témoin rare et indispensable d’un passé qui a des choses à nous apprendre.
Motif logique : entre la culture des céréales et la cuisson au feu de bois, le moulin est l’étape nécessaire pour renouer le fil perdu.
Motif  passionnel : la restauration de bâtiments anciens, la prédilection pour l’outillage, les gestes et les techniques de jadis sont constitutifs de l’objet social de l’asbl et de la joie d’une partie de ses usagers.
Motif  humain : le moulin était jadis un élément de vie économique, mais également de vie sociale : lieu de rencontre, d’échanges. Il peut le redevenir.

--------------------------------------------------------

De molen van Cherain was, samen met die van Houffalize, Les Tailles en Mont-le-Ban, één van de vier banmolens die toebehoorden aan de heren van Houffalize.

Hij dateert van voor 1564. In 1613 gaven de heren van Houffalize de molen in pacht aan Jacques de Lomrey voor een termijn van zes jaar, tegen een jaarlijkse betaling van "sic livre de gingembre et quatre de poivre, deux livres de cire, 12 florins" naast 12 kapoenen, een halve mud haver en 32 mudden rogge (maat van Houffalize).

In 1916 werd aan een tweede metalen bovenslagrad toegevoegd voor de productie van elektriciteit. Dat rad bevond zich buiten, terwijl het rad voor de graanmolen binnen opgesteld is. De graanmolen telt vier steenkoppels, een schudzeef en een builmolen. Het interieur is nog intact.

Het waterrad voor de productie van elektriciteit werd in 1944 getroffen door een V1 of V2. De laatste huurder-molenaar, Jean Mottet, legde de molen stil in 1971. In 2004 werd de molen te koop aangeboden.

De huidige molenaars Benoît Tousaint en Séverine Schmit uit Limerlé sloten een akkoord met de private eigenaar en hebben de molen in 2012 maalvaardig hersteld. Ze malen o.m. speltmeel. Hun molen is geopend op donderdag van 10 tot 18 uur. Contact: telefoon 080 51 79 46 (Périple en la Demeure, Limerlé).

<p>Moulin de Cherain</p>

Foto: Jacky Adam

<p>Moulin de Cherain</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 04.12.2003

<p>Moulin de Cherain</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 04.12.2003

<p>Moulin de Cherain</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 04.12.2003

Literatuur

Jacky Adam, "Des Moulins et des Hommes. L'Ourthe oriental", Editions Eole, La Roche-en-Ardenne, 2001, p. 80-92.
Le patrimoine monumental de la Belgique/Wallonie/17 :Luxembourg/arrondissement de Bastogne/Commune de Gouvy
Fred Langer, "Gouvy. Le moulin de Cherain, l'ancêtre", l'Avenir, 25.06.2013; digitale krant www. lavenir.net (25.06.2013)
Antoine Masson & Xavier Lenel, "Gouvry. Le moulin de Cherain tourne à nouveau", tvlux.be, 01.02.2013.
Mailbericht Michel Vanhouche, Denderleeuw, 25.11.2013. Hij kocht eind augustus 2013 speltmeel aan van de molenaars Benoît Toussaint en Séverine Schmit.
Blog du moulin, www. peripleenlademeure. com


Laatst bijgewerkt: dinsdag 26 november 2013
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens