Molenzorg
Audregnies (Quiévrain), Henegouwen
<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>
Foto: Robert Van Ryckeghem, Sint-Andries, 09.06.2013
Naam

Moulin d'Audregnies
Moulin Glineur

Ligging Chaussée Brunehaut 14
7382 Audregnies (Quiévrain)

en centre, en face de l'église
sur la Petite Honnelle
section B n° 279


toon op kaart
Geo positie 50.412056, 3.699685
Eigenaar Privaat
Gebouwd Einde 12de eeuw / voor 1739 / 1823
Type Bovenslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Natuur- en bakstenen gebouw
Gevlucht/Rad Bovenslagrad (verwijderd)
Inrichting Verwijderd
Toestand Nog als gebouw
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Geen
Openingstijden Op afspraak

Beschrijving / geschiedenis

De molen werd op het einde van de 12de eeuw opgericht bij het versterkt kasteel. Vanaf 1220 staat hij onder de jurisdictie van de plaatselijke heer en is hij als dusdanig belast.
Rond 1500 dient hij als referentieplaats voor het bepalen van "une mazure (= woning) et IIII de terre prés du moulin d'Audregnies".
In de telling van 13 februari wordt hij vermeld als zijnde ten laste van de molenaar.
In 1723 zijn er een aantal inwoners die het banrecht van de heer op deze molen betwisten.
De molen staat vermeld op de Ferrariskaart van ca. 1775 (online kaartnummer 43, Boussu).
Joseph, graaf van Baillencourt (1704-1779), heer van Audregnies, bezit het monopolie betreffende het ketsrecht van de molenuitbaters in de omliggende dorpen; als enige vergoeding mag het molster worden toegepast. De grootte van dit scheploon is 1/16 voor de inwoners die hun graan zelf naar de molen brengen, en is 1/12 als de ketsers het graan ophalen en het meel leveren.
In 1811 werd de molen gekocht door Dominique Maigret en Joseph Willame, burgemeester van Givry, voor rekening van François Demarez, eigenaar, Onnezies.
Philippe-Joseph Glineur wordt molenaar bij een pachtovereenkomst afgesloten op 7 november 1811.
Op 17 januari 1816 wordt de molen verkocht aan Philippe-Joseph Duquesne, die op 8 november 1817 de molen als schenking onder levenden overmaakt aan de weduwe van de intussen overleden molenaar Ph.-J. Glineur.
Op 14 maart 1866 schenkt de weduwe Glineur de molen aan haar zoon Alphonse en diens echtgenote Clémence Debove. Door erfenis of gift is de molen overgemaakt geweest aan Jules Glineur (1869 - 1915). Deze is overleden zonder afstammelingen.
Uiteindelijk heeft de nicht van Jules Glineur de molen in bezit gekregen.
De molen staat getekend op het kadastraal plan van P.-C. Popp onder Audregnies B279.

Aimé SMEYERS, Alsemberg

-------------------

Le moulin à eau d'Augrenies est un moulin à eau  dont l'origine remonte à la fin du 12e siècle.

Appartenant au comte de Baillencourt. En 1766, Joseph, comte de Baillencourt, seigneur d'Audregnies, etc., député de l'Etat, noble du  Hainaut, prévôt des ville et prévôté royale de Mons, possédait pour son moulin d'Audregnies le pas de cheval dans les villages voisins.

Ce moulin est d'une anciennété reculée.
Dès 1220, il se trouve chargé d'une rente de cent-vingt rasières de grains vers le monastère de la Trinité d'Audregnies. Les meuniers d'Audregnies et d'Athis qui ont le droit du pas de cheval à Montignies y vont tous les jours pour prendre les "monnées" des habitants avec leurs chevaux qui ont des sonnettes pour les avertir, sans qu'ils en coûte autre chose aux habitants que la mouture usitée.

En 1723, treize tenanciers d'Audregnies signent une déclaration contestant la prétention de leur seigneur de les astreindre à se servir de son moulin.

Acquis par François Demarez en 1811.
Attesté en 1739 en mentionné par Vander Maelen (1833).

Le moulin se situe en plein centre du village, pratiquement en face de l'église. Il est alimenté par la Petite Honnelle qui suit ici, pour acquérir la chute nécessaire à la mise en action de la roue d'un moulin, une dérivation devenue avec le temps le cours principal de la rivière. Un talus retient cette dérivation du côté de la (vraie) plaine alluviale, où coule encore un mince filet d'eau. Le moulin est placé à l'extrémité de la dérivation, côté fond de vallée, ce qui a évidemment pour effet de faciliter la mise en forme de la chute d'eau et l'installation de la roue. Cette organisation de l'espace se rapproche très nettement de celle observable au moulin à eau d'Hautrage.

Un système de gestion des eaux coupe le cours d'eau à hauteur du moulin.

Le bâtimaent est construit sur un plan rectangulaire assez allongé. Il appuie son pignon nord contre le cours d'eau. Couvert d'une bâtière de tuile avec larges croupes, il s'inscrit dans un relief fortement marqué. De cette manière, sa hauteur évolue d'un seul niveau (mur gouttereau du côté amont) à un développement de pratiquement deux niveaus sur la face opposée (côté aval).

La hauteur importante du déversoir du moulin d'Audregnies est un trait qui le caractérise spécialement. Ce déversoir supporte en son centre un massif constitué de belles assises de pierres soigneusement appareillées. Vers l'amont, ce massif se termine en biseau.

Installé sur le côté gauche du déversoir, le moulin est longé par un espace par qui s'appuie contre le talus de la dérivation et vient mourir dans le fond de la plaine alluviale. La courette du moulin se prolonge par une vaste cour qui présente les caractères d'une importante exploitation agricole dont le moulin ne serait qu'une composante.

Le millésime 1823 est gravé sur le linteau de la porte du bâtiment. Ce millésime semble concorder avec l'édification en une fois de l'ensemble de la bâtisse. Une cheminée au pignon ouest confirme le fait que la partie gauche de l'immeuble servait de corps de logis pour le meunier et la partie droite de moulin proprement dit.

A. HAVEZ & Gérard BAVAY

<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 09.06.2013

<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 09.06.2013

<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>

Oude prentkaart (coll. A. Smeyers, Alsemberg)

<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>

Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin d'Audregnies<br />Moulin Glineur</p>

Verzameling Ons Molenheem

Literatuur

Archives générales du royaume à Bruxelles, carton 763 (1766)
Verriest, "Le régime seigneurial dans le comté de Hainaut, p. 282 ("Greffes des justices échev. et seigneuriales")
A. Havez, "Mémoires en Haut-Pays - Moulins sans frontière 1095 - 1995, p. 116-117, ill.
Jules Dewert, "Les moulins du Hainaut. Arrondissement de Mons", Annales du Cercle d'histoire et d'archéologie de Baudour, t. 4, 1939, p. 1-202;
Jacques Vandewattyne, "Inventaire des moulins du Hainaut. Arrondissement de Charleroi - Arrondissement de Mons - Arrondissement de Soignies", Hainaut-Tourisme, n° 118, juli 1966, p. 139-144
-"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987
G. Bavay (coord.), "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif", Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI, Mons, Hannonia, 2008, p. 305-306, ill.
"Moulins en Hainaut", Mons, Hannonia / Bruxelles, Crédit Communal, 1987.


Laatst bijgewerkt: dinsdag 17 februari 2015
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens