Molenzorg
Ath, Henegouwen
Naam

Le Grand Moulin
Moulin banal

Ligging Rue du Moulin 33
7800 Ath

hoek met Marché au Lin / Quai Saint-Jacques
op de (thans overwelfde) Dender


toon op kaart
Geo positie 50.630379, 3.778112
Eigenaar Privaat
Gebouwd voor 1284 / 1764 / einde 19de eeuw
Type Onderslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Hoog bakstenen gebouw
Gevlucht/Rad Onderslagrad, later turbines
Inrichting Verwijderd
Toestand Gerenoveerd gebouw
Molenaar Geen
Openingstijden Als postgebouw (benedenverdieping)
<p>Le Grand Moulin<br />Moulin banal</p>

Foto Daniël Leclercq, 10.09.2005  

Beschrijving / geschiedenis

C'est au moulin banal (coin de la rue du Moulin et du quai Saint-Jacques) et cité dès 1284, que les bourgeois d'Ath devaient moudre leurs grains. Son implantation se situe sur la première enceinte. Le moulin banal ou domanial se trouvait à proximité de la Dendre, au quai Saint Jacques, au voisinage de l'hôpital Saint-Jacques construit sur pilotis en bordure de la rivière actuellement couverte d'une voûte. On peut visualiser aujourd'hui son tracé par des bittes où s'amarraient les bateaux chargeant et déchargeant les marchandises au centre de la ville. La rue du Moulin conduisait du « Marché » au Moulin domanial situé en face de l'actuelle Académie de dessin et sur le côté du Pont du Moulin

Le moulin banal représentait, dans le complexe seigneurial et le système social du temps, un moyen de satisfaction de besoins publics, un véritable instrument d'utilité générale mis à la disposition des Athois par l'unique personne possédant à la fois l'élément mécanique (l'eau) et le capital (élevé) nécessaires à l'édification de l'usine à moudre les grains. Dès lors, il était dans l'ordre naturel des choses que l'usage individuel de cet instrument moteur se payât par des redevances au seigneur.

Le moulin a été restauré en 1764 et reconstruit fin XIXe siècle. C'est ce nouveau moulin qu'a représenté en 1772 le capitaine H.I. Iamez dans l'Atlas de la ville d'Ath. Cendu comme bien national le 18 brumaire an VII (8 novembre 1798), il est composé à l'époque de deux tournants et trois "meulages" (trois meules). Le 4 février an 1805, le maire précise qu'il moud chaque jour 2.000 kilos de grain (froment, méteil, seigle) avec deux meules, qu'une seule rou sert à la mouture des farines,l'autre écrase l'escourgeon pour la brasserie.

En 1864, le meunier Jean-Baptiste Appelmans installe une meule aux écorces (pour la tannerie) à côté des deux meules au grain et de la meule au 'braf" (pour la brasserie). A la fin du 19e siècle, le bâtimanet est agrandi et équipé de turbines. Il appartient à la famille Mollete qui va l'utiliser pour retailler les meules des moulins à cylindres.Par après, il sera tranfomé en lavoir. Sa restauration en l'a voué au service public. (La Poste) et au logement depuis avril 1991.

On l'équipe alors de turbines (la rivière est comblée en 1933). Depuis 1991, la Poste s'y est installée. Les étages sont occupés par des appartements.

<p>Le Grand Moulin<br />Moulin banal</p>

Foto Robert Van Ryckeghem, Sint-Andries, 28.09.2013

<p>Le Grand Moulin<br />Moulin banal</p>

Foto Robert Van Ryckeghem, 28.09.2013

<p>Le Grand Moulin<br />Moulin banal</p>

Atlas de Iamez, 1778 (Archives du Génie, Paris)

<p>Le Grand Moulin<br />Moulin banal</p>

Le quai Saint-Jacques et le Grand Moulin d'Ath en 1850. Dessin de Hoolans (Archives de la Ville d'Ath, Iconographie)

Literatuur

Jean-Pierre Ducastelle, Mémoire en Images: Ath, 2e édition, 2005, p. 54-55.
Jules Dewert, Les moulins du Hainaut. Tome 2. Arrondissement d'Ath, Bruxelles, 1935 (Annales du Cercle archéologique d'Ath, t. 21, p. 1-145).
Moulins en Hainaut, Bruxelles, Crédit Communal, 1987.
Mailbericht Robert Van Ryckeghem, Sint-Andries, 28.03.2012.


Laatst bijgewerkt: donderdag 19 februari 2015
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens