Molenzorg
Andenne, Namen
<p>Gobert-Moulin<br />Moulin Gobert<br />Moulin Ernolet</p>
Photo: Jean-Paul Vingerhoed, Corroy-le-Grand, mars 2012
Naam

Gobert-Moulin
Moulin Gobert
Moulin Ernolet

Ligging Rue de Haillot
5300 Andenne

sur le ruisseau d'Andenelle


toon op kaart
Geo positie 50.487858, 5.114594
Eigenaar Privaat
Gebouwd Voor 1800
Type Bovenslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Natuurstenen gebouw
Gevlucht/Rad Nieuw metalen bovenslagrad
Toestand Gerenoveerd gebouw met nieuw rad
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Privaat
Openingstijden Op aanvraag

Beschrijving / geschiedenis

Le Moulin Gobert se trouve dans la rue de Haillot, sur le ruisseau d'Andenelle.
A Gobert-Moulin a travaillé une dynastie de meuniers, les Tillieux.
Le moulin est en restauration: il a reçu une nouvelle roue "de dessus" en fer.

---------------------

Le moulin Gobert ou Ernolet

Il fut construit vers le XVIèS. Apparemment, un étang, une dépression naturelle dans le sol, recevant les eaux d’écoulement des collines voisines et la proximité du ruisseau furent peut-être les éléments qui favorisèrent la construction du moulin à cet emplacement.  Un barrage fut élevé dans le ruisseau, un canal apporte l’eau à la réserve, celui-ci est sous la route actuelle. On y voit encore la dernière passe de l’autre côté. Un mur a été construit lors de la création de la route pour soutenir les berges de l’étang.

Les meuniers Tillieux – Une histoire de moulins.
Gilles Tillieux né au XVIIèS (Mort le 27 septembre 1714) était propriétaire du moulin de Treton et marié avec Marie Crevecoeur.

Thomas, l’aîné de ses fils, était propriétaire du moulin de Jodion, il décéda le 13 août 1731

Parmis leurs autres enfants, il y avait Théodore et Gilles.

En 1721 Théodore reprend le moulin Gobert en bail à ferme de 3 ans au receveur du Chapitre noble.
Le 8 mai 1727, Théodore et Gilles achètent Gobert Moulin.

Eté 1732 : Ils se plaignent du manque d’eau et souhaitent construire un autre moulin en aval pour utiliser la force de l’eau au maximum.

Le manque d’eau du ruisseau occasionnera pas mal d’aménagement pour pouvoir stocker un maximum d’eau en réserve. Sinon, ils sont obligés d’aller moudre à Gesves, Goyet ou Louvégnée (Ben Ahin).

7 avril 1735 : Théodore reprend en arrentement Neu Moulin au prix de rentes et réparations. Il épousera Agnès Petitjean. Après son décès, Agnès épousera en 3ème noce Lambrert Farcy (1745).

En 1739, Théodore vend sa part à son frère Gilles. Gilles épousera Anne Bertrand en 1740. Il aura un fils unique : Gilles François Tillieux, à la mort de son père en 1775, il reprend la gestion du moulin.

Célibataire, échevin des Francs Alloyen grâce à sa qualité de propriétaire meunier de Gobert Moulin. Ce sera le dernier du patronyme TILLIEUX, il y a une gravure sur une pierre de la grange : « 1780 / G.T. ».

A sa mort, le 10 octobre 1782, il lègue le moulin à ses neveux (jumeaux) Jean-Joseph et Gilles Hanesse. Mais comme ils ont à peine dix ans, c’est leur mère, Marie-Françoise Tillieux, qui reprend la gestion. Elle épousera en 2de noces son petit-cousin, François Debrun.

En 1824, Jean-Joseph Hanesse est le seul propriétaire de Gobert Moulin.

Ensuite, il est racheté par Jean-Mathieu Ernolet, médecin à Andenne. Le nom du moulin change et devient « Moulin Ernolet ».

En 1856, il cède l’activité à Mr et Mme Massart, meuniers.

En 1890, Albert Ernolet. En 1911, Albert Perard, meunier à Andenne. En 1929, Antoine, Léon et Jeanne Putzeys, fermiers jusqu’en 1975.

Depuis quelques années, le moulin avait cessé ses activités.

Actuellement, le moulin appartient à la famille Barbiaux qui a entrepris depuis le début des années 90, une magnifique restauration en essayant de garder un maximum de preuves historiques.

Malheureusement, il n’y a plus aucune machinerie visible. Une roue est en construction pour améliorer l’aspect du moulin, mais elle sera essentiellement décorative.

l fut construit vers le XVIè siècle. Apparemment, un étang, une dépression naturelle dans le sol, recevant les eaux d’écoulement des collines voisines et la proximité du ruisseau furent peut-être les éléments qui favorisèrent la construction du moulin à cet emplacement.  Un barrage fut élevé dans le ruisseau, un canal apporte l’eau à la réserve, celui-ci est sous la route actuelle. On y voit encore la dernière passe de l’autre côté. Un mur a été construit lors de la création de la route pour soutenir les berges de l’étang. 

Les meuniers Tillieux – Une histoire de moulins.
Gilles Tillieux né au XVIIèS (Mort le 27 septembre 1714) était propriétaire du moulin de Treton et marié avec Marie Crevecoeur.

Thomas, l’aîné de ses fils, était propriétaire du moulin de Jodion, il décéda le 13 août 1731

Parmis leurs autres enfants, il y avait Théodore et Gilles.

En 1721 Théodore reprend le moulin Gobert en bail à ferme de 3 ans au receveur du Chapitre noble.
Le 8 mai 1727, Théodore et Gilles achètent Gobert Moulin.

Eté 1732 : Ils se plaignent du manque d’eau et souhaitent construire un autre moulin en aval pour utiliser la force de l’eau au maximum.

Le manque d’eau du ruisseau occasionnera pas mal d’aménagement pour pouvoir stocker un maximum d’eau en réserve. Sinon, ils sont obligés d’aller moudre à Gesves, Goyet ou Louvégnée (Ben Ahin).

7 avril 1735 : Théodore reprend en arrentement Neu Moulin au prix de rentes et réparations. Il épousera Agnès Petitjean. Après son décès, Agnès épousera en 3ème noce Lambrert Farcy (1745).

En 1739, Théodore vend sa part à son frère Gilles. Gilles épousera Anne Bertrand en 1740. Il aura un fils unique : Gilles François Tillieux, à la mort de son père en 1775, il reprend la gestion du moulin.

Célibataire, échevin des Francs Alloyen grâce à sa qualité de propriétaire meunier de Gobert Moulin. Ce sera le dernier du patronyme TILLIEUX, il y a une gravure sur une pierre de la grange : « 1780 / G.T. ».

A sa mort, le 10 octobre 1782, il lègue le moulin à ses neveux (jumeaux) Jean-Joseph et Gilles Hanesse. Mais comme ils ont à peine dix ans, c’est leur mère, Marie-Françoise Tillieux, qui reprend la gestion. Elle épousera en 2de noces son petit-cousin, François Debrun.

En 1824, Jean-Joseph Hanesse est le seul propriétaire de Gobert Moulin.

Ensuite, il est racheté par Jean-Mathieu Ernolet, médecin à Andenne. Le nom du moulin change et devient « Moulin Ernolet ».

En 1856, il cède l’activité à Mr et Mme Massart, meuniers.

En 1890, Albert Ernolet. En 1911, Albert Perard, meunier à Andenne. En 1929, Antoine, Léon et Jeanne Putzeys, fermiers jusqu’en 1975.

Depuis quelques années, le moulin avait cessé ses activités.

------------------------- 

Actuellement, le moulin appartient à la famille Barbiaux qui a entrepris depuis le début des années 90, une magnifique restauration en essayant de garder un maximum de preuves historiques.

Malheureusement, il n’y a plus aucune machinerie visible. Une roue est en construction pour améliorer l’aspect du moulin, mais elle sera essentiellement décorative. 

<p>Gobert-Moulin<br />Moulin Gobert<br />Moulin Ernolet</p>

Photo: Jean-Paul Vingerhoed, mars 2012

<p>Gobert-Moulin<br />Moulin Gobert<br />Moulin Ernolet</p>

Carte postale ancienne

<p>Gobert-Moulin<br />Moulin Gobert<br />Moulin Ernolet</p>

Carte postale ancienne

<p>Gobert-Moulin<br />Moulin Gobert<br />Moulin Ernolet</p>

Carte postale ancienne

Literatuur

Ph. Vandermaelen & Dr. Meissner, "Dictionnaire géographique de la province de Namur", Bruxelles, 1832, p. 5-6.
www. valleedusamson. be/index.php/vallee-du-samson/anciennes-activites/moulins-et-forges


Laatst bijgewerkt: vrijdag 12 mei 2017
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens