Molenzorg
Lessines, Henegouwen
<p>Moulin Williame</p>
Foto: Robert Van Ryckeghem, Koolkerke
Naam

Moulin Williame

Ligging Rue des Moulins
7860 Lessines

sur un bras de la Dendre
section D n° 40


toon op kaart
Geo positie 50.713383, 3.830764
Eigenaar Privaat
Gebouwd voor 1275 / 18de eeuw / 19de eeuw
Type Turbine watermolen
Functie Korenmolen, moutmolen, runmolen
Kenmerken Imposant gebouw
Gevlucht/Rad Turbine (verwijderd)
Inrichting Verwijderd
Toestand Enkel nog als gebouw
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Geen
Openingstijden Op afspraak

Beschrijving / geschiedenis

De Moulin Williame van Lessines is een imposant gebouw op de Dender tegenover het Hôpital Notre-Dame à la Rose, opgericht voor 1275.
De molen staat aangeduid op de Kadastrale Atlas van P.-C. Popp (ca. 1860) op het perceel D40. De oliemolen brandde af in 1872.
Het waterrad werd in de 19e eeuw vervangen door een turbine. Deze turbine en de inrichting zijn verdwenen.

L. Denewet, A. Smeyers, R. Van Ryckeghem

-----------------------------

Le moulin Williame est un moulin à eau, situé à la rue des Moulins, section D n° 40, sur un bras de la Dendre, en face de l'hôpital Notre-Dame à la Rose dont la fondation remonte à 1242.

Le moulin Williame profite d'une retenue d'eau établie en travers de la Dendre. Les vannes qui forment cette retenue se trouvent à l'endroit précis où la Dendre franchissait le rempart à la sortie du périmètre urbain. C'est en aval de ces vannes que le cours intra-muros de la Dendre est rejoint par un cours extra-muros, cours probablement artificiel et utilisé pour assurer la défense de la ville du côté de la plaine alluviale. Ce contournement a permis aux embarcations naviguant sur la Dendre d'éviter le barrage constitué par les vannes du moulin.

Durant plusieurs siècles et jusqu'en 1775, le moulin actuellement connu sous le nom du moulin Williame fut le seul moulin à moudre le grain en Lessines.
Le Vieil Rentier des sires d'Audenarde mentionne déjà qu'il pouvait moudre le grain, les écorces et la drèche pour les brasseurs. Il possédait deux paires de meules, d'où l'utilisation du pluriel (les moulins) pour le désigner. Le meunier étant choisi par le propriétaire de l'établissement, le seigneur de Lessines.

Le moulin fit l'objet de nombreuses réparations et restaurations au cours de sa longue existence.
Au début du 18e siècle, le moulin passa aux mains de la famille François, en même temps que le tordoir voisin, situé à quelques dizaines de mètres de là. Les deux établissements devinrent ensuite la propriété de la famille Dumortier.

Lorsque, vers le milieu du 18e siècle, la Dendre fut rendue navigable, de nombreux problèmes se posèrent aux meuniers, car les fréquentes ouvertures des écluses dues à l'intention de plus en plus importante du trafic sur la rivière provoquaient une insuffisance du courant nécessaire pour actionner les moulins établis sur les rives. Il fallut donc fixer des jours de navigation et grouper les bateaux en rames. En outre, il devint impossible de faire fonctionner le moulin et le tordoir.
La situation s'améliora lors de la canalisation de la Dendre réalisée en 1865-1866.
Le tordoir est détruit par un incendie en 1872.
En 1877, le moulin fut acquis par la famille Notté.
Les meules ont été remplacées par des cylindres en 1923.

Le moulin fut mis en vente par suite de faillite et acquis en 1899 par la famille Williame qui l'exploita jusqu'en 1952. Le moulin était le dernier de Lessines qui cessa ses activités, après six siècles de bons services.
Des travaux effectués à la rivière à partir de 1984 entraîn§rent la démolition d'une partie des bâtiments du moulin, mutilant en même temps à jamais un des plus beaux sites de Lessiens.

Malgré des démolitions en 1984, il subsiste d'importantes traces matérielles de l'ancien moulin Williame. Ces traces se matérialisent d'abord sous la forme d'un portique établi dans le lit de la rivière et permettant l'installation de plusieurs vannes en travers du cours d'eau. Ces vannes maintiennent l'eua à un niveau élevé à l'intérieur de la ville. Elles encadrent des ventelles qui peuvent être actionnées à partir du pont qui franchit la rivière à cet endroit précis. Un vantelle plus importante se manoeuvrait à partir d'un volant toujours conservé dans une sorte de petite cabine placée sur la rive droite du cours d'eau.

Le moulin proprement dit se présente sous la forme d'une imposante bâtisse établie sur le côté gauche de la rivière.

Entièrement recouverte d'un enduit cimenté, cette bâtisse est large de cinq travées, haute de trois niveaux et profonde de pas moins de quatre travées. Côté rue des Moulins, la façade permet de reconnaître dans la travée centrale les percements habituels tels que porte à l'étage et porte à usages de monte-charge au niveau du grenier. Le soubassement du pignon, côté rivière, semble garder la trace de constructions antérieures et notamment des assis régulières de blocs équarris et ciselés de calcaire. Deux constructions plus anciennes (18e siècle) apparaissent encore au dos de ces installations probablement reconstruites dans la seconde moitié du 19e siècle. Elles faisaient probablement partie du moulin.

Raymond DUHAUT & Gérard BAVAY

<p>Moulin Williame</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 15.01.2005

<p>Moulin Williame</p>

Foto: Robert Van Ryckeghem, 15.01.2005

<p>Moulin Williame</p>

Met turbine. Prentkaart Nels. Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin Williame</p>

Nog met waterrad. Prentkaart ed. Van Nieuwenhove, Lessines. Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin Williame</p>

Oude prent (coll. Robert Van Ryckeghem)

Literatuur

Jules Dewert, "Les moulins du Hainaut. Canton de Lessines". Bibliothèque d'Etudes Régionales, Bruxelles, 1938, n° 42 (Annales du Cercle archéologique d'Ath, t. 24, p. 311-349);
Jacques Vandewattyne, "Inventaire des moulins du Hainaut: Arrondissement d'Ath", Hainaut-Tourisme, n° 116, juin 1966, p. 106-108;
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987;
Robert Desart, "Les Moulins à Eau du Hainaut et des Flandres", Soignies, Lemaire, 1968;
S. Blancquart, J.M. Cauchies, M. Duhaut & R. Duhaut, "Vieux moulins de chez nous... " Annales du Cercle d'histoire de l'entité lessinoise, III, 1988, 2 vol.: 481 + 311 p.
G. Bavay, "Inventaire", p. 391-394.


Laatst bijgewerkt: maandag 10 juli 2017
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Moulin Williame</p>, Lessineshomevorige paginaNaar Verdwenen Molens