Molenzorg
Ampsin (Amay), Luik
<p>Moulin du Château d'Ampsin<br />Moulin du château de la Seigneurie</p>
Photo LaCapitale.be, 30.05.2015
Naam

Moulin du Château d'Ampsin
Moulin du château de la Seigneurie

Ligging Avenue Hyppolite Dumont 13
4540 Ampsin (Amay)

Cadastre section A184b


toon op kaart
Geo positie 50.541637, 5.285369
Eigenaar Privaat (nieuwe eigenaar in 2015)
Gebouwd voor 1641 / 19e eeuw
Type Watermolen
Functie Oliemolen, later korenmolen
Kenmerken Natuurstenen gebouw
Gevlucht/Rad Verwijderd
Inrichting Verwijderd
Toestand Matig
Molenaar Geen
Openingstijden Niet toegankelijk

Beschrijving / geschiedenis

Le Moulin du Château d'Ampsin est un moulin à eau à l'Avenue Hypolitte Dumont 13.
En 1641 il existait au site un "stordeur" ou moulin à huile (à eau ou à cheval?).
Au 19e siècle le bâtiment de la grange a été aménagé en moulin à eau à farine et distillerie.
Le moulin était toujours en possession des propriétaires du Châteu-ferme d'Ampsin.
Louis de Lamine, un industriel de Liège, était le propriétaire en 1860.
Le bâtiment en pierre est un vaste volume sur trois niveaux. La roue et le mécanisme ont disparus.

En 2015, le moulin était à vendre - comme dernier lot du château d'Ampsin - pour 155.000 euros. Le permis pour une habitation a été accordé. Il y a énormément à faire pour que le moulin soit habitable. Le moulin est la seule partie du château qui n 'a jamais été aménagée, elle est donc en l'état de l'époque. C'est le lot où il y a le plus de boulot à faire", Le montant des travaux est au moins 200.000 euros supplémentaires.  La charpente, la toiture et la maçonnerie sont en très bon état.

-------

Le château-ferme

Le château-ferme du 17e siècle réaménagé au 18e siècle est issu d'un ensemble plus ancien (15e siècle) entouré de douves. Propriété des Woot de Trixhe au 17e siècle acquise par des patrons d'industrie aux 19e et 20e siècles: les de Lamine puis les Dumont-Wautier.

Le premier propriétaire connu du château fut Jean de Berlaymont de Haultepenne. Le bien est appelé Maison de la tour d'Amechin ou Thour du Vivier. Lorsque le seigneur Servais Woot de Trixhe acheta la propriété, elle consistait en une forte maison, une basse-cour, des viviers, des jardins, prairies, terres, stordeur, bois et haies... La superficie était de 11,37 ha d'après un mesurage de 1641.

Les premières constructions datent du 15e siècle. Elles consistaient sûrement en une tour entourée de douves alimentées par le ruisseau de Bende. L'ensemble connut de profonds remaniements du 17e siècle à la fin du 19e siècle. Le quadrilatère entoure une cour à fumier à laquelle on accède par une tour porche surmontée d'une pierre calcaire portant les armoiries de Servais Woot de Trixhe, receveur de la Cathédrale Saint-Lambert.

Le bâtiment de la grange a été aménagé en moulin et distillerie. Dans le parc, au nord-ouest de l'ensemble, on remarque un potager disposé en terrasses et maintenues par un mur de soutènement en calcaire. On y cultivait autrefois la vigne.

<p>Moulin du Château d'Ampsin<br />Moulin du château de la Seigneurie</p>

Extrait du plan parcellaire de P.C. Popp, ca. 1860

<p>Moulin du Château d'Ampsin<br />Moulin du château de la Seigneurie</p>

Extrait du plan parcellaire cadastral de 2015

Literatuur

Atlas parcellaire de la commune d'Amay par P.C. Popp, ca. 1860.
"Merveilleux témoins du temps jadis... Moulins à vent. Moulins à eau en Hesbaye-Meuse-Condroz", ed. Hesbaye-Meuse-Condroz Tourisme, s.l.n.d., s.p.
www. tourisme-hesbaye-meuse.be /fr/chateau-ferme-ampsin
A.G., "Ampsin: le moulin du château de La Seigneurie est à vendre 155.000 euros", LaCapitale.be, 30.05.2015.
Philippe Vander Maelen, "Dictionnaire géographique de la province de Liège", Bruxelles, 1831.
Henri Del Vaux de Fouron, "Dictionnaire géographique de la Province de Liège", Liège, Jeunehomme, 1841.
Charles Meerts, "Dictionnaire géographique et statistique du royaume de Belgique", Bruxelles, Vanderborght, 1845.
Hervé Hasquin e.a., "Commnunes de Belgique: dictionnaire d'histoire et de géographie administrative. Wallonie", 2 vol., Bruxelles, La Renaissance du livre, 1980-1983.
Herman Holemans, "Enquète auprès des communes de la Province de Liège", 1984.
Lucien Simon, "Moulins de chez nous", Dison, Fondation Adolphe Hardy, 1992.
Mailbericht Aimé Smeyers, Alsemberg, 31.05.2015.


Laatst bijgewerkt: zondag 1 januari 2017
Stuur uw teksten over deze molen Stuur een (nieuwe) foto van deze molen  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <?=$naam?>, <?=$plaats?>homevorige paginaNaar Verdwenen Molens