Molenzorg
Acoz (Gerpinnes), Henegouwen

Verzameling Ons Molenheem
Algemeen
Collectie
Verdwenen Belgische Molens
Naam

Moulin d'Harnenvaulx
Moulin Pirmez
Moulin Syeur
moulin de Bruges

Ligging
Rue de Moncheret
6280 Acoz (Gerpinnes)

au bout d'une impasse
à mi-distance entre Acoz et Gerpinnes
op de Biesme d'Acoz
of ruisseau d'Hanzinne
cadastre section C n° 126


toon op kaart
Type
Bovenslag watermolen
Functie
Korenmolen
Gebouwd
voor 1826 / 1826
Verdwenen
ca. 2010, sloop
Beschrijving / geschiedenis

De Moulin Harnonvaux of Moulin Pirmez maakte deel uit van een grote boerderij. Een schuur draagt het jaartal 1826. Op de Kadastrale Atlas van P.C. Popp vinden we de "moulin à eau à farine" vermeld op sectie C126 en de "Canal du Moulin" op sectie C134, met als eigenaar: Debruges, veuve Charles, rentier, Gerpinnes.
Het mooie natuurstenen gebouw met wolfsdak miste op het laatst zijn bovenslagrad.
Afgebroken rond 2010. Op de site bevindt zich thans een busstation met frituur!

Aimé SMEYERS & Leo VAN DER DRIFT

----

Le moulin d'Harnenvaulx, moulin Syeur, moulin de Bruges ou moulin Pirmez était un moulin à eau au lieu-dit "Au Moulin", rue de Moncheret (route de Gerpinnes), au bout d'une impasse, à mi-distance entre Acoz et Gerpinnes (plan parcellaire de Popp, section C n° 126).
Transformé en ferme d'élevage au 19e siècle.
Démoli ca. 2010.

Le moulin d'Harnenvaulx xe situe sur le cours de la Biesme d'Acoz ou ruisseau d'Hanzinne, à l'est de la route qui suit le fond de la vallée entre Gerpinnes et Acoz. Le lieu est dit "Au Moulin". En face s'étend la "Campagne du Moulin".

L'alimentation du moulin se fait par l'intermédiaire d'une dérivation dont le départ se situe à un peu de 600 mètres en amont du moulin. Cette dérivation suivait le versant gauche de la vallée et a probablement dû être déplacée ou aménagée du fait de l'établissement de la voie de chemin de fer qui suit le fond de la vallée.

A l'heure actuelle, le bief se détache du cours d'eau au point où celui-ci passe du côté est de la voie ferrée. Il suit ensuite le talus de l'assiette de cette dernière avant de passer sur le côté ouest, tandis que la rivière continue encore sur une centaine de mètres sur le côté est. Ensuite, le bief prend la courbure du versant avant de déboucher contre le pignon formant l'extrémité sud de l'ensemble ferme-moulin. Ce dernier constitue un très bel exemple de l'association des réseaux hydrauliques avec d'autres équipements, notamment ferroviaires, de fond de vallée.

Le moulin fait partie d'une exploitation agricole assez considérable. On y distingue notamment une vaste grange portant la millésime 1826. Elle est établie contre le versant gauche de la vallée. De larges baies percées dans la façade de cette grange lui donnent une physionomie particulière,. Epousant la courbure de la vallée, une aile regroupant une écurie, le corps de logis et le moulin proprement dit se situe dans le prolongement de la grange. C'est la position de ces divers bâtiments contre le talus formant le bord de la vallée qui explique la dénivellation entre les deux façades de cette longue aile. Le rez-de-chaussée, côté talus, correpond de cette manière à l'étage, côté cour. Malgré ses fonctions diverses, toute l'aile de bâtisse présente une hauteur constante, ce qui assure une large étendue à l'étage habité. On se souviendra que ce qui apparaît ainsi comme un étage du côté cour correspond au rez-de-chaussée du côté du talus.

Le moulin proprement dit se trouve à l'extrémité de cette aile. Un double élargissement, côté cour, se manifeste dans ce secteur. Le premier correspond à un débordement d'un bon mètre par rapport à l'alignement du corps de logis. Le second élargissement va nettement plus loin. Il est couvert d'une toiture en appentis dans le prolongement de la toiture en bâtière. Une entrée en oblique relie les deux alignements. Au-dessus de la porte (encadrée de piédroits et de claveaux en pierre de taille), une niche abrite la statue de sainte Catherine, patronne habituelle des meuniers.

Gérard BAVAY

Literatuur

Joseph Roland, "Toponymie des communes d'Acoz et de Joncret", 1947.
J. Eloy, "Les moulins d'Acoz", in: Le Vieux Châtelet, XXVI, 1986, p. 35-42.
Gérard Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif" - Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI, Mons, Hannonia, 2008, p. 172, 174-175.

<p>Moulin d'Harnenvaulx<br>Moulin Pirmez<br>Moulin Syeur<br>moulin de Bruges</p>

Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin d'Harnenvaulx<br>Moulin Pirmez<br>Moulin Syeur<br>moulin de Bruges</p>

Kadastrale Atlas P.C. Popp, ca. 1860

<p>Moulin d'Harnenvaulx<br>Moulin Pirmez<br>Moulin Syeur<br>moulin de Bruges</p>

Kadastrale Atlas P.C. Popp, ca. 1860


Stuur uw teksten over deze molen  |  Stuur een (nieuwe) foto van deze molen
Laatst bijgewerkt: donderdag 22 januari 2015

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in database zoek op provincie Stuur een algemene e-mail over molens vorige pagina Home pagina Naar bestaande molens