Molenzorg
Etterbeek, Brussels Hoofdstedelijk Gewest

Pentekening Wagemans, ca. 1775. Repr. Verzameling Ons Molenheem
Algemeen
Collectie
Verdwenen Belgische Molens
Naam

Valkmolen
Molen van Eggevoorde
Pypenvijvermolen

Ligging
Avenue du Maelbeek
1040 Etterbeek

Maelbeeklaan
op de Maelbeek (thans overwelfd)
Parc Léopold / Leopoldspark
kadasterperceel A83


toon op kaart
Type
Watermolen
Functie
Korenmolen
Gebouwd
voor 1721
Verdwenen
1856, veranderd in landgebouw
Beschrijving / geschiedenis

De Valkmolen was een watermolen met een natuurstenen gebouw en een houten onderslagrad op de thans overwelfde Maelbeek, in het huidige Leopoldspark.
De watermolen met onderslagrad werd voor 1721 gebouwd.
Het werd een dubbelmolen, met een molengebouw aan weerszijden van de oever.
Rond 1830 was de watermolen in het bezit van Jacques Louis Dominique Vandersmissen, eigenaar te Sint-Joost-ten-Node.
De Grote Vijver, die als spaarvijver diende, werd in 1844 drooggelegd. In 1856 werd de watermolen omgevormd in een landgebouw. 

--------------

Moulin d'Etterbeek
Bien entendu, Etterbeek possédait son moulin. Il s’appela aussi selon les époques Moulin d’Eggevoorde, Pypenvijvermolen ou Valkmolen (moulin du faucon).
Il se situait juste en aval du Grand étang d'Etterbeek, vaste pièce d'eau qui exista jusqu'en 1844 : à l'instar du moulin d'Ixelles, il était du type dit « à dérivation ». L'eau de la rivière était détournée vers un bassin de retenue fermé par une digue. Un bief dirigeait ensuite l'eau, dont la force motrice était ainsi décuplée, vers la roue actionnant le moulin... On implantait en général ce type de dispositif en amont des vallées, souvent à hauteur d'affluents, qui favorisaient la création d'une pièce d'eau plus étendue. Ici, en effet, deux ruisselets, le Broebelaar et le Dambeek, rejoignaient le Maelbeek. Emplacement et traces : La pente brusque de l'actuelle avenue du Maelbeek à hauteur de l'angle de la chaussée de Wavre rappelle l'existence de la digue. On peut situer l'emplacement du moulin dans le Jardin Jo Heyne, du côté vers la chaussée de Wavre et la place Jourdan

La tour d’Eggevoorde est un des rares témoignages survivant du passé rural de la vallée bucolique. Vallée que l’on disait bucolique, et qui comptait de multiples étangs poissonneux. La tour est d’ailleurs liée au passé piscicole du lieu. Elle date du XV° ou du XVI° siècle. Et est flanquée d’un petit édifice plus récent dit précisément « Vischhuis », maison du poisson.

-------------------
Le domaine d'Eggevoorde avec son moulin

L’édifice appartenait au domaine d’Eggevoorde, dont elle perpétue le nom. L’origine du domaine remonte loin dans le Moyen âge, et il appartint longtemps aux châtelains de Bruxelles. Fort étendu, il englobait des sources et des étangs, des prairies et des terres labourables, un verger, une brasserie et un des douze moulins à eau du Maelbeek.

Ce moulin, qui s’appela selon les époques Moulin d’Eggevoorde ou d’Etterbeek, Pypenvijvermolen ou Valkmolen (moulin du faucon) était implanté juste en aval du Grand Etang d’Etterbeek, qui en constituait le bassin de retenue.

La digue du grand étang, surplombant le moulin, servit d’assise à ce qui deviendra la chaussée de Wavre, plus précisément la partie correspondant à l’actuel piétonnier passant devant l’Espace Senghor. On peut situer l’emplacement du moulin dans un angle du Jardin Jo Heyne, précisément entre la place Jourdan et l’Espave Senghor.

1844 : assèchement du grand étang et création de la rue de l'Etang
le domaine d'Eggevoord (situé aux actuels Parc Léopold, quartier place Jourdan et ch. de Wavre) comprenait un moulin (appelé Pypen Vijver Molen et ensuite Valkmolen), une hostellerie avec brasserie, des terres labourables, un étang, deux viviers, des pavillons, une maison (appelée la Pêcherie) le tout regroupé autour d'une habitation de plaisance pompeusement appelée manoir d'Eggervoord.

Literatuur

Alexandre Henne & Alphonse Wauters, "Histoire de la Ville de Bruxelles", Brussel, I-II, 1845.
M.A. Duwaerts e.a., "De molens in Brabant", Brussel, Dienst voor Geschiedkundige en Folkloristische Opzoekingen van de Provincie Brabant, 1961;
Herman Holemans, "Kadastergegevens: 1835-1980. Brabantse wind- en watermolens. Deel 1: arrondissement Brussel-Hoofdstad", Kinrooi, Studiekring 'Ons Molenheem", 1989;
Paul Bauters & Marc Villeirs, "Les moulins à eau et à vent de Woluwe-Saint-Lambert et de la région bruxelloise. Histoire et technologie / Water- en windmolens van Sint-Lambrechts-Woluwe en van het Brussels gewest. Geschiedenis en techniek", Woluwe-Saint-Lambert/Sint-Lambrechts-Woluwe, 1996 (Musée communal de Woluwe-Saint-Lambert, cahier n° 2 / Gemeentelijk museum van Sint-Lambrechts-Woluwe, tijdingen n° 2).

<p>Valkmolen<br>Molen van Eggevoorde<br>Pypenvijvermolen</p>

Pentekening uit 1813.

<p>Valkmolen<br>Molen van Eggevoorde<br>Pypenvijvermolen</p>

Grote Vijver van Etterbeek met de watermolen. Tekening Emile Puttaert, 1834. Repr. Verzameling Ons Molenheem


Stuur uw teksten over deze molen  |  Stuur een (nieuwe) foto van deze molen
Laatst bijgewerkt: zaterdag 23 november 2013

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in database zoek op provincie Stuur een algemene e-mail over molens vorige pagina Home pagina Naar bestaande molens