Molenzorg
Basècles (Beloeil), Henegouwen

Prentkaart Nels, ed. G. Lejeune-Mauroy (coll. R. Van Ryckeghem)
Algemeen
Collectie
Verdwenen Belgische Molens
Naam

Moulin de Basècles

Ligging
Chaussée de Mons à Tournai
7971 Basècles (Beloeil)

sur la Verne


toon op kaart
Type
Bovenslag watermolen
Functie
Korenmolen
Gebouwd
voor 1422
Verdwenen
na 1938
Beschrijving / geschiedenis

En l’an 1040, Henri le Noir, empereur d’Allemagne, fit don du village aux abbés de Saint-Ghislain. Ce titre de propriété ne mentionne pas l'existence du moulin à eau ; cependant les moines indiquent dans une déclaration forcée en 1787 que «le moulin de Basècles, avec 4 bonniers 3 journels de pâture, et 120 verges de prés, est affermé au rendage annuel de 700 livres. Le titre de l'abbaye à cet égard est la donation ou confirmation de l'empereur Henri en 1040”(1)
Dans un obituaire de 1422 (registre contenant les noms des morts, les lieux de sépulture), un meunier, Collard, est déjà signalé à Basècles ; puis en 1450, un cartulaire (recueil des droits temporels de l'abbaye) signale un autre «monsnier Jehan du bos»(2).

D’ailleurs, une  cinquantaine d'années plus tard, notre «Jehan du bos, monsnier séant dalé le moulin» est toujours connu. Puis, viennent les occupations successives du moulin par un carlier (charron) nommé Jehan Robert en 1575, par Guillaume d'Ath en 1586 (le d' n'est pas une particule nobiliaire mais signifie venant d'Ath), par Jean Lefebvre en 1589.
En 1602, le moulin à l'eau tombe en ruines depuis un an et plus, le seigneur de Basècles fait édifier un neuf moulin. En 1604, il est tenu à cense par Antoine Griffon, pour 100 livres, par bail de 9 ans; il tenait aussi les viviers du dit lieu, et payait en tout 325 livres; en 1614, 400 livres; en 1621 et 1625, 440 livres.

Jean Delguste a tenu à cense le moulin du dit Basècles, pour le terme de 3 ans au rendage de 500 livres l'an, échus au Saint-Remy 1655. En 1656, le moulin a été sans fermier, et dom Placide y ayant résidé pour le conserver, les frais ont été aussi grand que le profit 3 . Pendant les années 1657 et 1658, il a esté travaillé au moulin au temps que dom Placide résidait à la cense de Saint-Martin, pour un total de 3.636 livres. Floris Espel retirait 550 livres en 1668 pour deux années de rendage de la nouvelle cense du dit moulin. En 1698, Etienne Quisnion finissait son bail de 9 ans, au rendage de 400 livres.(4)

En 1701, Philippe Cardon cultivait 20 bonniers de terre et occupait le moulin, qu'il abandonna après 1720 pour tenir auberge, laissant le moulin à la veuve Pierre Desclée; elle en rendait 500 livres en 1725. En 1726, le moulin passe à son beau-fils joseph Robette, de Wadelincourt.
Nicolas-joseph Mauroy et sa femme Marie-Louise Desclée étaient fermiers du moulin de Basècles, depuis 1751, lorsque leur fils Philippe-Joseph Mauroy épousa, en 1782, Marie-Joseph Daudergnies, fille du fermier de Saint-Martin.
En 1795, Marie-Louise est veuve lorsqu'elle signe un nouveau bail établi au nom de Veuve Mauroy

Vers cette époque, les événements de 1789 ayant mis fin à l'Ancien Régime, La tutelle abbatiale va s'éteindre, à Basècles comme ailleurs.

---------------

Le moulin de Basècles existait déjà au 14e siècle, à l'abbaye de Saint-Ghislain et tenu par Jean Dubois. Le Verne alimente un vivier (disparu en 1960) servant de déversoir du mouin. La roue à godets actionnée par le dessus se trouvait sous un double arc cintré.

Le 8 vendémiaire an VII, première enchère, et le 18 du même mois adjudication définitive du moulin à eau de la ci-devant abbaye de Saint-Ghislain: "Un moulin à eau pour farine, avec maison y contiguë, bâti sur quatre bonniers en prairie, jardins, étangs, etc., le tout affermé par bail qui expirera en l'an XI, à la citoyenne veuve Nicolas Mauroy, moyennant un rendage annuel de 400 livres, porté à un revenu, à l'époque de 1790, de 700 frs et en capital, à la somme de 14.000 francs. Il a été observé par la fermière que les harnats travaillant du moulin lui appartenaient.

En 1858, le moulin avait été équipé d'une machine à vapeur avec une cheminée carrée. En 1931, la veuve Velghe était la meunière.

-----------------

De Moulin de Basècles was een watermolen met bovenslagrad op de Verne die toebehoorde aan de abdij van Saint-Ghislain. Er was tot 1960 een spaarvijver aanwezig. Hij bestond al in de 14de eeuw en werd bediend dan bediend door Jean Dubois. In 1858 werd een stoommachine geplaatst, met een vierkante schoorsteen doorheen het dak, maar er werd ook nog graan gemalen met de watermolen. De weduwe Velghe was de molenarin in 1931.

Bijlagen

Malgré la cheminée qui le surmonte depuis qu'on lui a donné l'assistance d'un moteur à vapeur, et malgré la vulgarité des constructions modernes qui enlaidissent son site, l'antique moulin de Basècles forme, avec son étang-réservoir, un coin dont le pittoresque doit charmer le voyageur au détour de la grand'route. On aimerait le trouver loin du chemin de fer, des poteaux, fils télégraphiques, et autres laideurs de notre civilisation.
Joseph Gorlia (1938)

Literatuur

(1) Bruxelles, Archives du Royaume, Chambre des comptes, n° 4.69.01
(2) Archives de l'Etat à Mons, Comptes de Saint-Ghislain: 1696 à 1698
(3) Archives de l'Etat à Mons, Comptes de Saint-Ghislain: 1652 à 1670
(4) Archives de l'Etat à Mons, Cartulaire générale de St.-Ghislain 1450.
Jules Dewert, "Les moulins du Hainaut. Arrondissement de Mons", Annales du Cercle d'histoire et d'archéologie de Baudour, t. 4, 1939, p. 1-202;
Jacques Vandewattyne, "Inventaire des moulins du Hainaut. Arrondissement de Charleroi - Arrondissement de Mons - Arrondissement de Soignies", Hainaut-Tourisme, n° 118, juli 1966, p. 139-144;
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987;
Robert Desart, "Les Moulins à Eau du Hainaut et des Flandres", Soignies, Lemaire, 1968, p. 46.
G. Bavay, "Inventaire", p. 285, ill.
"Spécial Moulins", dans "Coup d'oeil sur Beloeil", vol. 5, n° 37, 10e année, février 1989, p. 138-191.

<p>Moulin de Basècles</p>

Detail van deze prentkaart.

<p>Moulin de Basècles</p>

Prentkaart ed. L. Lejeune. Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin de Basècles</p>

Prentkaart ed. L. Lejeune Verzameling Ons Molenheem

<p>Moulin de Basècles</p>

Prentkaart Albert. Verzameling Ons Molenheem


Stuur uw teksten over deze molen  |  Stuur een (nieuwe) foto van deze molen
Laatst bijgewerkt: vrijdag 6 februari 2015

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in database zoek op provincie Stuur een algemene e-mail over molens vorige pagina Home pagina Naar bestaande molens