Molenzorg
Villers-Notre-Dame (Ath), Henegouwen
<p><em></em>Moulin de Villers</p>
Kadastrale Atlas P.C. Popp, ca. 1860.
Naam

Moulin de Villers

Ligging Chemin des Deux Villers 11
7812 Villers-Notre-Dame (Ath)

Dendre occidentale
kadasterperceel A 120


toon op kaart
Geo positie 50.616028, 3.741428
Eigenaar Privaat
Gebouwd voor 1241 / 1883
Type Bovenslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Natuur- en bakstenen gebouw
Gevlucht/Rad Waterrad verwijderd
Inrichting Verwijderd
Toestand Enkel als gebouw
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Geen
Openingstijden Op afspraak

Beschrijving / geschiedenis

Dès 1241, l'abbaye de Ghislenghien a un moulin à eau sur la Dendre occidentale au village de Villers-Notre-Dame, en amont de l'église Egalement en amont de celui de Villers-Saint-Amand. En mai 1241, l'abbé de Saint-Amand en Pévèle constate que, par sentence de trois "carpenteurs" désignés pour arbitres, les "ventelles" du moulin de Villers, appartenant de l'abbaye de Ghislenghien, devront être baissées jusqu'au niveau de "l'estaque" établie par eux, pour ne pas nuire au moulin apparteanant à l'abbaye de Saint-Amand, situé plus bas "envers l'église" (Cartulaire de l'abbaye de Ghislenghien, fol. 29).

A usage de pressoir à partir de 1707. Ce moulin à farine est resté en activité juqu'à la seconde guerre mondiale. Les bâtiments, datés de 1883, sont toujours en place.

Le moulin de Villers-Notre-Dame jouit d’une situation favorable sur le cours principal de la Dendre Occidentale. Placé sur la rive droite, juste au pied du versant et jouxtant ainsi la voirie qui conduit du village de Villers-Notre-Dame vers Irchonwelz, il forme une masse compacte établie sur un plan rectangulaire assez allongé (car se développant sur une longueur de pas moins de 10 travées).

Un millésime sous forme d'ancrages place la (re)construction du moulin en 1883.

Le bâtiment est essentiellement en brique, à l'exception toutefois de deux cordons de pierre passant au niveau des appuis de fenêtre. La brique est à la base de quelques éléments de décoration, dont un cordon qui contourne les fenêtres de l’étage et une frise denticulée sous le niveau de la corniche. La toiture est une bâtière à deux versants continus.

Dans ce volume très homogène, la bâtisse comporte deux parties aux fonctions nettement distinctes. Les cinq premières travées relèvent en effet du corps de logis (les deux premières ayant peutêtre eu, en même temps, une fonction de stockage) et les cinq dernières correspondent au moulin proprement dit. Celui-ci se reconnaît notamment à la travée destinée au transbordement des marchandises. Les portes servant à cet usage ont été murées au rez et à l'étage et on ne conserve lus aujourd'hui que la lucarne passante qui perce le grenier et sert évidemment de monte-charge. La dernière travée du moulin correspond peut-être à l'abri de la roue. Elle est, en tout cas, munie, vers l’arrière, d’une ouverture basse sans doute destinée à l’évacuation des eaux.

L’alimentation en eau se faisait probablement par le biais d’une dérivation établie parallèlement au cours d’eau sur le versant droit de la vallée. Après le passage sur la roue du moulin, l’eau rejoignait le cours naturel de la rivière par un bief de fuite dont il reste des traces.

Jean DUGNOILLE & Gérard BAVAY

--------------------------

Vanaf 1241 bezat de abdij van Ghislenghien een watermolen op de westelijke Dender in Villers-Notre-Dame. Op de kadastrale atlas van P.C. Popp van ca. 1860 vinden we de molen vermeld op sectie A nr. 120.
Tot aan de tweede wereldoorlog werd er gemalen. Door de afsnijding van de Denderbocht werd dit niet meer mogelijk op waterkracht.
Het molengebouw, gedateerd 1883, en de spaarvijver zijn nog bewaard.

A. Smeyers

Literatuur

Baudelet (abbé), "Le cartulaire de l'abbaye de Ghislenghien", Bulletin de la Société historique et littéraire de Tournai, t. 14. (ce cartulaire se trouvait aux arhives de l'Etat à Mons)
Jules Dewert, "Les moulins du Hainaut. Tome 2. Arrondissement d'Ath", Bruxelles, 1935 (Annales du Cercle archéologique d'Ath, t. 21, p. 1-145)(140, 141).
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987
Gérard Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif" - Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI, Mons, Hannonia, 2008, p. 41.
Jean Bruggeman & Jean-Pierre Ducastelle, "La Renaissance d'un Moulin: Ostiches (Ath)", Ath, Ville d'Ath, 2000.


Laatst bijgewerkt: dinsdag 19 mei 2015
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p><em></em>Moulin de Villers</p>, Villers-Notre-Dame (Ath)homevorige paginaNaar Verdwenen Molens