Molenzorg
navigatie Binche, Henegouwen

Moulin de Million
Moulin aux Chevaux
Moulin de la Samme

Rue de la Princesse 30
7130 Binche

Chemin de la Buchère
sur la Princesse ou la Samme
section A n° 261

toon op kaart
voor 1265 / ca. 1798
jaren 2000, sloop gebouw
Onderslag watermolen
Korenmolen, schorsmolen

Beschrijving / geschiedenis

Le Moulin de Million est un petit moulin à eau sur la Princesse ou la Samme, dans la rue de la Princesse à Binche.

Le conte de Hainaut avait en 1265 les deux parts au blé et demi muid de farine de rente à Noël. Comme au moulin David, Martin de Dessous-le-Mont a acheté un tiers des revenus dûs au Conte de Hainaut: de farine de rente au Noël. "Si partist à cite molin contre le conte Martins Dessous-le-Mont" (1265-1286).

On perd la trace du moulin jusqu'au XVIIIe siècle; existait-il encore ou un nouveau moulin lui succéda-t'-il, nous ne pouvons que conjecturer sur son existence.

Etabli (de nouveau) vers 1798 par Jean-François Coppée-Winance. A vendre ou à louer en 1811.

Le 16-8-1818, Jean-François Coppée, meunier au tan du moulin de Million, mari d'Anne-Catherine Winance, fille de Jean-Philippe Winance et Anne-Marie Ghislain, propriétaire du moulin, demande l'autorisation de moudre le grain suite à la baisse des prix du marché des écorces, il obtint l'autorisation le 4-10-1821.

Ce moulin était hypothéqué de 2 rentes dues à:
1° à Mme Marie-Théèe Deltenre, Vve Thomas Jourdin représentant les crédirentiers originaires, à titre de patrimoine d'une rente franche annuelle et perpétuelle de 11 fr. 90 cts., éhéant le 9 mars de chaque année résultant d'un acte d'arrentement passé à Binche devant les féodaux de Hainaut le 9-3-1784.
2° au profit de Catherine André Vve Françis Péqueriaux demeurant à Mons, qui avait hérité cette rente de Magloire Buisset crédirentier originaire, de 45 fr. 35 cts. éhéant au 5-10-1765, date de sa création, devant les Juré de la ville de Binche.

Jean-Françis Coppée décéda le 31-10-1852. Sa veuve, copropriéaire du moulin continua l'exploitation avec leur fils, Adrien Françis dit Françis Coppée, ce dernier naquit au Roeulx, le 27-7-1799.

Sur le plan cadastral Popp nous trouvons :
parcelle 261 Section A, moulin à eau à tan, Coppée Philippe-Leroy-Lefrancq Ursmer.
parcelle 253a Section A, brasserie (auparavant tannerie) Leroy Paul Eugène Jh.

Les héritiers de Françis Coppée vendirent le moulin en vente publique le 7-4-1868:
"A la requête et en vertu du testament du 3-1-1850, de Jean-Françis Coppée, leur père et aïul,
Philippe Coppée, rentier,
Antoinette Coppée, épouse de Louis Tiberghien, négociants,
Julie Lefrancq, épouse de Ursmer Leroy, négociants en vins,
Virginie Lefrancq, en religion Mère Marie-Joseph, demeurant à Mons,
Céinie Lefrancq, négociante à Binche,
Flore Lefrancq, négociante à Binche,

Ces quatre dernières sont représentantes de leur mère, Catherine Coppée, décédée, épouse de Adrien Lefrancq, exposent: Un moulin à tan et farine, mû par l'eau, ses dépendances et tous les harnats travaillant, sis sur la rivière Princesse, vulgairement appelée aux Chevaux, bâti sur 4 a. 90 ca., section A 261, tenant au bief, à Thibaut et Tiberghien, adjugé au prix de 3.000 frs."

Il fut acheté pour moitié par Philippe Coppée, l'un des vendeurs, et pour l'autre moitié, par Julie Lefrancq, épouse Ursmer Leroy (1)

Le 28-9-1870 Julie Lefrancq, épouse d'Ursmer Leroy, négociant en vins à Battignies, vendit à Philippe Coppée, rentier à Binche, ses droits surle moulin à l'eau et ses dépendances cadastrés sect. A. 261. (2).

En 1871, Philippe Coppée demanda l'autorisation d'établir dans son moulin à écorces et à farines, cadastré section A 261, une machine à vapeur (3)

De ses deux unions, il n'eut pas d'enfants, le moulin passera par succession au fils de sa soeur Antoinette, épouse de Louis Tiberghien, mais dès ce moment l'usine ne fut plus qu'une tannerie.

Le moulin était encore en activité en 1929.

L'antique bâtisse, corps du moulin à eau, a disparu dans les années 2000 et la rivière fut canalisée vers 1950.

(1) Graux A., Binche et l'industrie du cuir, in Les Cahiers binchois, n° 11,1993.
(2) Archives de l'Etat à Mons. Enregistrement des Domaines, bureau de Binche. actes civils publics, reg. 157.
(3) Ibid.

A. GRAUX

Archives de l'Etat à Mons. Enregistrement des Domaines, bureau de Binche. actes civils publics, reg. 157.
Devillers L. Cartulaire des rentes et cens dus au comte de Hainaut, t.l, Mons, 1873, p. 124-127.
A. Graux, "Binche, des métiers et des hommes. Contribution à l'histoire économique de Binche", Revue de la Société d'archéologique et des amis du musée de Binche, n° 16, 1998.
Graux A., Binche et l'industrie du cuir, in Les Cahiers binchois, n° 11,1993.
G. Bavay (coord.), "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif", Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI, Mons, Hannonia, 2008.
"Moulins en Hainaut", Mons, Hannonia / Bruxelles, Crédit Communal, 1987.

Overige foto's

transparant

Laatst bijgewerkt: zondag 26 juli 2015
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Moulin de Million<br />Moulin aux Chevaux<br />Moulin de la Samme</p>, Binchehomevorige paginaNaar Verdwenen Molens