Molenzorg
navigatie Soignies, Henegouwen

Moulin des Messieurs
Moulin Bosquet

Place Verte
7060 Soignies

sur la Senne

toon op kaart
voor 1333
1854, stoommaalderij / 1888, sloop
Onderslag watermolen
Korenmolen

Beschrijving / geschiedenis

Moulin à eau du Chapitre Saint-Vincent, sur l'actuel site de la place Verte. Connu durant l'ancient régime sous le nom de "moulin des Messieurs". Le vivier (actuellement place van Zeeland) est mentionné en 1333. Inondation catastrophique en 1596. "Estang du Grand Moulin" en 1609. Machine à vapeur en 1854. Autre inondation en 1873. Puis remis en état. Connu sous le nom de moulin Bosquet (du nom du meunier) au moment de sa démolition en 1888 (après rachat par la ville).

Le moulin des Messieurs (les chanoines du Chapitre Saint-Vincent de Soignies) ou moulin Bosquet (du nom de son dernier meunier) ne laisse percevoir aucune trace matérielle directement visible à l'heure actuelle. Des fouilles archéologiques menées dans le cadre du réaménagement de la place Verte (années 2000) ont cependant révelé son potentiel archéologique sans toutefois l'exploiter de manière complète.

Le moulin des Messeuers se situait, dès le 14e siècle au moins, sur la rive gauche de la Senne, juste en aval du gué qui permetttait aux véhicules venant de la partie "haute" de la ville (collégiale sur son promontoire naturel) de franchir la rivière et de prendre la direction de Neufvilles, Ath et Mons. Le moulin est implanté sur le rive opposée à celle sur laquelle se dresse la collégiale. Il s'appuie sur un barrage établi en travers de la vallée et dont l'axe correspond à la rue qui conduisait autrefois de la rue du Lombard à la rue de Cognebeau. Ce barrage est aujourd'hui largement masqué par les aménagements intervenus dans ce secteur de la ville. On reconnaît toutefois la forte dénivellation entre le barrage et la rue qui, à quelques dizaines de mètres en aval du barrage, franchissait la rivière à gué. Vers l'amont du barrage, la place van Zeeland occupe l'emplacement de l'ancien vivier quis'étendait de ce cpoté, vivier qui permettait d'alimenter le moulin et n'a été remblayé qu'à la fin du 19e siècle.

Au moment de sa disparition, le moulin Bosquet occupait la partie ouest de la place Verte. Il y formait une large enceite de bâtisses. Le moulin proprement dit (réaménagé en moulin industriel à vapeur dès 1854) se trouvait au débouché de la rue qui longeait, d'amont en aval, le vivier de la place van Zeeland. Les fondations et les caves examinées en cours de fouilles révèlent une construction puissante. Des traces liées à la chaudière de 1854 ont également pu être observées. De nombreux aménagements partiels ont manifestement été apportés dans le courant du 19e siècle. La feuille n'a pas dépassé le niveau le plus bas concerné par le nouvel aménagement de la place. Les parties les plus anciennes n'ont donc pas pu être observées.

Le moulin des Messeieurs fut peut-être ainsi le premier moulin en province de Hainaut à faire l'objet d'une investigation archéolgoque spécifique et approfondie.

Gérard BAVAY

G. Bavay, J. Deveseleer, L. Eeckhoudt, E. Schelstraete & P. Hazebroucq, "Les moulins de l'entité de Soignies de l'ancien régime à nos jours", Soignies, Cercle Archéologique du Canton de Soignies, 1988, 167 p.
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987.
G. Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut. Inventaire descriptif", Mons, 2008 (Annalectes d'histoire du Hainaut, XI), p. 424.
Herman Holemans, "Molens te Soignies", Ons Molenheem (Kinrooi, Studiekring Ons Molenheem, 1997, nr. 2, april-juni, p. 40-42.

Overige foto's

transparant

Laatst bijgewerkt: vrijdag 30 december 2016
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Moulin des Messieurs<br />Moulin Bosquet</p>, Soignieshomevorige paginaNaar Verdwenen Molens