Molenzorg
navigatie Fléron, Luik

Fonderie de fer

Bovenslag watermolen
IJzergieterij

Beschrijving / geschiedenis

Féron doit son nom aux riches mines de fer que renfermait le sol de son territoire.

En 1095, Thierry d’Avesnes fait rebâtir l’Abbaye de Liessies et donne aux moines la terre de Féron. Ceux-ci créèrent des fourneaux pour la fonte du fer.

Jusqu’au 18e siècle, l’activité connut un essor relativement marqué entre autre dans la fabrication de taques (plaques) de cheminée que l’on retrouve encore dans la région.  

Philippe THIEBEAUX & Claude LOMPRET

Philippe Vander Maelen, "Dictionnaire géographique de la province de Liège", Bruxelles, 1831.
Henri Del Vaux de Fouron, "Dictionnaire géographique de la Province de Liège", Liège, Jeunehomme, 1841.
Charles Meerts, "Dictionnaire géographique et statistique du royaume de Belgique", Bruxelles, Vanderborght, 1845.
Hervé Hasquin e.a., "Commnunes de Belgique: dictionnaire d'histoire et de géographie administrative. Wallonie", 2 vol., Bruxelles, La Renaissance du livre, 1980-1983.
Herman Holemans, "Enquète auprès des communes de la Province de Liège", 1984.
Lucien Simon, "Moulins de chez nous", Dison, Fondation Adolphe Hardy, 1992.
R.G., “Pepinster. Patro et guides au Moulin à la couleur”, L’Avenir, 18.12.2010.
Le moulin banal de Pepinster", in: Pepinster ma commune, (Pepinster, 1980), p. 95-102.
G. Cornet, "Pepinster et ses environs. Notice historique et guide touristique", s.l., 1950.
J. Meunier, "Le Val de la Hoëgne - Historique - Légendaire - Pittoresque", Verviers, 1929.

Overige foto's

transparant

Laatst bijgewerkt: woensdag 11 januari 2017
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Fonderie de fer</p>, Fléronhomevorige paginaNaar Verdwenen Molens